25 rue des Roses, 21160 Marsannay-la-Côte
06 27 47 47 38
Du Lundi au Samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30.
Michèle Boutet
Sophrologue à Dijon

Champs d'application de la sophrologie

Gestion de la douleur

 

Je suis de plus en plus amenée à aider des patients dans la gestion de leur douleur.

Les techniques médicamenteuses ne sont pas la seule prise en charge de la douleur; des techniques non médicamenteuses existent  tels que la relaxation, la sophrologie et l'hypnose.

 

Il existe deux grands types de douleurs :

- La douleur aigüe qui arrive brutalement et dure de quelques minutes à plusieurs semaines.

- La douleur chronique qui dure depuis plus de 6 mois notamment lors d'une maladie.

La douleur, bien réelle est souvent associée à une problématique psychologique. Plus on pense à sa douleur et plus on a mal, entrainant ainsi anxiété, fatigue nerveuse, dépression. Toutes ces réactions contribuent à entretenir la douleur.

Certaines douleurs sont psychogènes c'est à dire qu'elles provoquent une sensation douloureuse bien que tous les examens cliniques soient normaux.

 

L'anamnèse  va déterminer de quel type de douleur souffre le patient, quels sont ses ressentis et la localisation de cette douleur. C'est une étape primordiale pour le sophrologue qui va ainsi pouvoir choisir la méthode la plus adaptée pour le patient.

 

Quelles sont les techniques utilisées par le sophrologue ?

 

On distingue deux grandes techniques.

- La technique de défocalisation va permettre de déplacer la focalisation de la douleur que ce soit lors d'une douleur aigüe ou chronique, de poser son regard ailleurs que sur cette douleur, de s'éloigner de cette zone  pour aller vers une autre région de son corps et ainsi s'ouvrir à d'autres perceptions sensorielles et d'autres ressources. Ainsi on ne pense plus à cette douleur.

Cette technique fonctionne également très bien sur une douleur par anticipation, comme par exemple la peur d'un soin infirmier.

 

-La technique de focalisation va porter l'attention sur la zone douloureuse en vue de la transformer.

On va imaginer mettre de la chaleur (ou du froid) dans une main et venir mentalement la déposer sur le ventre.  La chaleur, en traversant la peau, va  permettre au patient de se détendre et sentir un bien-être tout particulier.

Puis, on peut imaginer un lieu ressource, laisser venir toutes les sensations de bien-être et les déposer sur la zone sensible. Lorsqu'un sentiment de plaisir lié au lieu ressource ou à tout autre visualisation positive se manifeste, nous libérons des endorphines . Il y a réellement un vrai ressenti de soulagement qui se diffuse dans tout le corps.

Une autre méthode consiste à porter son attention sur la zone douloureuse en essayant de modifier la sensation ressentie. On va oser s'approcher doucement de la douleur.

"Je ne suis pas ma douleur; il m'appartient de choisir la relation que je veux avoir avec elle. Je reprends la main sur ma douleur.

Je reste focalisé sur la zone sensible en prenant bien conscience du volume, de la forme, de la taille, puis je porte mon attention sur mes ressentis "

C'est le cas d'un jeune patient qui souffrait de maux de tête; il a pu imaginer sa douleur comme une grosse boule rouge, puis petit à petit voir cette boule plus petite et moins rouge et avoir envie de la jeter.

Le sophrologue va donc travailler ainsi sur les sensations du patient en l'emmenant doucement à la modification.

Ces techniques, une fois bien assimilées, pourront être réutilisées par le patient de retour chez lui.

 

La sophrologie est de plus en plus reconnue dans la gestion de la douleur. Elle ne se substitue pas à un traitement médical mais vient en accompagnement et de plus en plus, elle est conseillée par les médecins qui voient en cette technique, une grande aide à la guérison.

 

 

Sophrologie et endométriose

Une femme sur dix en âge de procréer souffre d'endométriose. C'est une maladie désormais reconnue, douloureuse et qui doit être suivie médicalement.

Y a t-il des solutions pour moins souffrir et qu'est ce que la sophrologie peut apporter ?

La sophrologie permet à la patiente de retrouver un lien avec son corps au delà du lien avec la douleur et la maladie.

A travers différentes techniques de focalisation, la sophrologie permettra d'apprivoiser cette douleur et de la rendre moins intense pour qu'elle devienne  supportable. La patiente retrouvera un équilibre entre son corps et son mental et ainsi mieux vivre avec ses douleurs.

La détente musculaire, la relaxation, l'écoute de son corps permettront de se réconcilier avec ce corps douloureux. La respiration jouera un grand rôle dans ce lâcher prise.

Pour être efficace, la sophrologie doit se pratiquer de manière régulière. Quelques minutes par jour apporteront une détente salvatrice.

Au fil des séances la patiente apprendra à dominer ses douleurs et retrouver ainsi une vitalité.

On ne peut pas guérir de cette maladie mais on peut maitriser la douleur, améliorant ainsi sa qualité de vie et dans une grande majorité de cas, finir par être enceinte.

 

 

sophrologie et endometriose Dijon

Troubles du sommeil

On parle d'insomnie lorsque l'on a des difficultés à s'endormir ou lorsque l'on souffre de réveils nocturnes .

En s'attaquant à la cause de l'insomnie, la plupart des gens retrouve un sommeil réparateur après quelques semaines.

C'est le cas de Viviane qui traversait une période stressante au bureau et une situation conjugale compliquée et qui se plaignait de difficultés d'endormissement. Ce type d'insomnie peut durer néanmoins plusieurs semaines mais la sophrologie lui a été d'une aide précieuse.

Les facteurs psychologiques comme le stress, l'anxiété, les ruminations sont responsables en grande partie des insomnies.

Des soucis, un choc affectif, une pression professionnelle, une charge excessive de travail sont à l'origine de difficultés d'endormissement. 

Les troubles du sommeil touchent également les adolescents ; dormir n'est pas leur priorité et par ce fait, ils se retrouvent en manque de sommeil ce qui entraine un manque de concentration, des difficultés d'apprentissage, une irritabilité, etc.

Certaines personnes surmenées au quotidien, deviennent irritables. Elles ont beaucoup de mal à s'endormir car les idées anxiogènes tournent en boucle ou elles se réveillent prématurément et entrent ainsi dans un cercle vicieux. C'est le cas de Romain : " quand je pense à tout ce que je dois faire demain, je sens la pression monter et il m'est impossible de trouver le sommeil ".

Préparation à un événement

Examens, entretien d'embauche, permis de conduire...et c'est toute une manifestation de symptômes qui se déchainent : trouble du sommeil, diminution ou augmentation de l'appétit, tensions musculaires, maux de tête, baisse de concentration, trous de mémoire, manque de confiance en soi ....

Une étude réalisée révèle que six étudiants sur dix souffrent d'insomnie et pour s'en sortir, ont recours aux anxiolytiques !!

Ces moments importants de la vie nécessitent parfois d'un peu d'aide...Et si la sophrologie était la solution !

La sophrologie va agir sur plusieurs plans:

  • la gestion du stress
  • la gestion des idées et émotions négatives
  • le manque de confiance en soi
  • la préparation mentale grâce à la visualisation

Se préparer à un événement, tel qu'il soit, permet de pouvoir l'appréhender de façon plus sereine et confiante, dynamiser ses ressources et être en pleine possession de ses capacités le jour J.

 

Burn-out au travail

Je suis surprise de constater qu'au fil des mois, j'ai de plus en plus de personnes qui viennent me voir suite à un burn-out au travail !

Je vois arriver des personnes complètement désorientées, épuisées avec de multiples symptômes tels que des tremblements, des larmes, perte de confiance en soi, perturbation du sommeil et de l'appétit, envie de rien...

Ces personnes sont en grande souffrance !

Mais comment en sont-elles arrivées là et pourquoi?

Ces personnes qui donnaient entière satisfaction à leur employeur depuis des années en faisant un travail exemplaire, sont tout à coup malmenées, dépassées par les événements; on leur en demande de plus en plus.

Puis, s'installent progressivement un grand surmenage, une grande fatigue jusqu'à un point de non retour.

Alors, s'enchainent des arrêts de travail, des anxiolytiques, de la culpabilité et souvent l'incompréhension de l'entourage.

 

"Ah! si seulement je pouvais changer de métier! Je ne sais pas comment je vais faire pour y retourner".

"Les relations dans l'entreprise sont compliquées. Je n'ai pas la formation voulue pour faire face à la demande du patron. Je n'en peux plus! "

"Les conditions sanitaires dues à la COVID n'arrangent pas les choses. Je dois faire du télétravail mais la charge de travail a augmenté et avec les enfants et la maison, ce n'est plus possible".

Voilà ce que j'entends de plus en plus souvent lors de séances.

Mon rôle de sophrologue va être d'apprendre à ces personnes à se détendre physiquement grâce à la respiration abdominale pour maitriser les angoisses et les crises de larmes, puis au fil des séances d'apprendre à lâcher prise et ainsi prendre du recul face à cette situation.

Puis, progressivement, une détente mentale va s'installer grâce au travail de la visualisation positive.

Des premiers résultats apparaissent déjà au bout de quelques séances. La souffrance est moins intense, le sommeil se trouve amélioré et les forces reprennent ainsi que le calme qui s'installe petit à petit. 

Le système immunitaire qui était affaibli à cause d'une sécrétion trop importante de l'hormone du stress, le cortisol, se trouve renforcé.

La sophrologie donne de très bons résultats et elle est complémentaire d'un traitement médical mis en place. 

Ce n'est pas possible de s'en sortir seul ! 

N'hésitez pas à vous faire aider.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.